En ligne actuellement

Nous avons 537 invités en ligne

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2017

 LXII 5 - N° 253 La Tradition septembre-octobre prévu pour fin septembre

 LXII 6 - N° 253 Eduquer à la liberté  novembre-décembre

2018

Notre Père IV: le Pardon

 

20172. Notre Père III: notre Pain
Acheter ce numéro

20172089. Le Pater noster de François d’Assise Imprimer
Écrit par Pietro Messa   
  Parmi les écrits attribués à François, on trouve une brève Expositio in Pater noster remarquable par ses reprises du vocabulaire et des thèmes des grands commentaires patristiques et médiévaux du Pater. Son authenticité a été discutée mais, si l’on accepte d’y voir une synthèse anthologique et non une création originale, on peut certainement y reconnaître une prière familière au Pauvre d’Assise. Cet article en présente les sources et manifeste ses points de contact avec la spiritualité franciscaine.
 
20172106. Brève explication du Notre Père Imprimer
Écrit par Évagre le Pontique   
 Brève explication du Notre Père Nathalie Bosson nous offre la première traduction littérale complète en français d’un commentaire peu connu du grand spirituel Évagre le Pontique (345399) sur le Notre Père.
 
20172110. L’aide médicale à mourir – Un oxymore ? Imprimer
Écrit par Thomas De Koninck   

Signets

  Faute d’une réflexion rigoureuse sur l’expression « mourir dans la dignité », une loi récente au Québec illustre ce que Orwell a décrit comme la novlangue, en transformant l’Aide médicale à mourir en un oxymore, pour lui faire désigner, non plus les soins palliatifs, mais une pratique euthanasique
 
20172123. In memoriam : Loïc et Nicole Gauttier (1923-2010) et (1931-2016) Imprimer
Écrit par Communio   
L’affectueux souvenir de Communio réunit dans une même prière Loïc Gauttier (1923-2010) et sa femme Nicole (19312016), cofondateurs de la revue francophone. Les Gauttier étaient très liés au R.P. Louis Bouyer, qui a proposé leur participation dès les origines. Avec leur fils Gilles, alors étudiant, Nicole et Loïc ont contribué au fonctionnement de la revue, aussi bien matériellement qu’intellectuellement. Leur appartenance à la Communion de Bethléem (où leur fille Armelle devenue religieuse en 1976 fut rejointe dans la famille monastique par son frère Gilles, en 1978) ouvrait le comité de rédaction à la spiritualité cartusienne et mariale de sœur Marie. Non-universitaires, mais fidèles engagés dans une vie de foi intense, ils ne craignaient pas de signaler le manque d’évidence pour eux des enjeux de telle ou telle subtilité.
 
 
<< Début < Préc 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 3 de 3