En ligne actuellement

Nous avons 210 invités en ligne

Rechercher

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2017

LXII 2 - N°250 Notre Père III: le Pain

Religions et violence

La Tradition 

Eduquer à la liberté(double)

2018

Notre Père IV: le Pardon

 

Abonnés enregistrés

Pour recevoir le courrier de Communio et avoir accès aux numéros épuisés.





20103067. Dieu des chrétiens, Dieu des musulmans Imprimer
Écrit par BRAGUE Rémi   

Signets

 Plutôt que de comparer directement le Dieu des chrétiens au Dieu des musulmans selon la méthode classique – points communs, différences –, l’auteur suggère de comparer d’abord le Dieu biblique au Dieu coranique. Cette méthode originale, appliquée à l’idée de création, d’alliance et de paternité, permet de souligner la cohérence de chaque religion, et d’en tirer éventuellement les conséquences.
La première page, 67, est jointe. Le texte complet est joint en pdf:

Il m’incombe de commencer, ce qui est une lourde responsabilité.

Mais d’un autre côté, par quoi d’autre que Dieu pourrait-on légitimement commencer ?

L’ennui est que, justement, il ne s’agit pas de Dieu tout court, ce qui ne serait déjà pas vraiment commode, mais de Dieu tel qu’il apparaît dans le prisme de deux communautés religieuses.

 

Ce qui est effectivement cru et ce qui devrait être cru

 

« Dieu des chrétiens, Dieu des musulmans », ces expressions ne sont pas sans dangers. Elles pourraient constituer l’objet d’un sondage d’opinion où l’on demanderait à un échantillon judicieusement choisi de chrétiens et de musulmans comment ils se représentent

le Dieu auquel ils croient. Bien des surprises nous attendraient. Et des deux côtés. Les sondages effectivement réalisés montrent de fait des croyances ou des incroyances inattendues. Parmi les catholiques considérés comme pratiquants, une minorité non négligeable disent ne pas croire à la Résurrection de Jésus, ou à la divinité du Christ, à la vie éternelle, etc. Récemment, j’ai pu constater que, dans certaines  .............

 

1. Nous sommes heureux de publier cette conférence que Rémi Brague a prononcée à l’ouverture du colloque organisé par l’Aide à l’Église en Détresse, le 12 février 2010 au collège des Bernardins à Paris, sur le thème : « Vivre avec l’islam ? »